Feuille de prière de la Toussaint – Dimanche 1er Novembre 2020

page1image1772928

 

Chant d’entrée : Heureux bienheureux

R/ Heureux, bienheureux qui écoute la parole de Dieu. Heureux, bienheureux qui la garde dans son cœur.

1. Heureux ceux qui ont une âme de pauvre car le royaume des cieux est à eux.
Heureux les doux car ils posséderont la terre.

2. Heureux les affligés car ils seront consolés.
Heureux les affamés et assoiffés de justice, car ils seront rassasiés.

3. Heureux les miséricordieux car ils obtiendront miséricorde.
Heureux les cœurs purs car ils verront Dieu.

4. Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu.
Heureux les persécutés pour la justice car le Royaume des cieux est à eux.

5. Heureux serez-vous quand on vous insultera et qu’on vous persécutera.                        Et que l’on dira faussement contre vous, toute sorte de mal à cause de moi.                   Soyez dans la joie, soyez dans l’allégresse, dans les cieux vous serez comblés

Je confesse à Dieu

Je confesse à Dieu tout-puissant,
Je reconnais devant mes frères
Que j’ai péché en pensée, en parole, Par action et par omission. Oui, J’ai vraiment péché. C’est pourquoi je supplie La bienheureuse Vierge Marie, Les anges et tous les saints, Et vous aussi mes frères, De prier pour moi le Seigneur notre Dieu.

Prière pénitentielle de la Toussaint : litanie congolaise

Ô Tous les Saints priez pour nous (x2) Ô (x2)

Ô Seigneur prends pitié,
Ô Christ, prends pitié. Sainte Marie mère de Dieu et Joseph son époux, Joachim et Anne, Jean-Baptiste le précurseur,

Abraham et Moise,
Élie et tous les prophètes, Et tous nos pères, témoins de Dieu,

Pierre, Paul et André, Jacques et Jean, Thomas et Philippe, apôtres du Seigneur,

Marc, Luc et Mathieu, Marie-Madeleine,
Etienne et Barnabé, Témoins de la Résurrection,

Ignace d’Antioche et Laurent, Perpétue et Félicité,
Agnès et Blandine,
Martyrs de tous les temps, […]

Michel et tous les Archanges, Devant la face du Seigneur,
Et tous les Saints du Royaume, Dans Sa lumière éternelle,

Seigneur Délivre-nous, De tout mal de tout péché, De la mort éternelle,
Nous qui sommes pécheurs.

Par ton incarnation,
Par ta mort et ta résurrection, Par le don de l’Esprit Saint, Par le don de ton corps.

Seigneur écoute nous, daigne garder ton Église dans la Sainteté,
à ton Service.

Mets entre les peuples
une paix sincère,
daigne nous affermir comme serviteurs de l’unité.

Les saints que tu appelles daigne les bénir,
daigne les sanctifier
et les consacrer

O fils de Dieu vivant,
O jésus fils de l’homme, O Christ écoute nous,
O christ exauce nous.

Gloria de Saint Boniface : R/ Gloria in Excelsis Deo, Gloria Deo Domino x2

Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.
Nous te louons, nous te bénissons, nous t’adorons,
Nous te glorifions, nous te rendons grâce, pour ton immense gloire, Seigneur Dieu, roi du ciel, Dieu le père tout-puissant.
Seigneur Fils unique, Jésus Christ
Seigneur Dieu, agneau de Dieu, le fils du Père ;
Toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous,
Toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière,
Toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.
Car toi seul es Saint,
Toi seul est Seigneur,
Toi seul es le Très Haut : Jésus Christ, avec le Saint Esprit,
Dans la gloire de Dieu le Père.
Amen

Première lecture : « Voici une foule immense que nul ne pouvait dénombrer, une foule de toutes nations, tribus, peuples et langues » (Livre de l’Apocalypse 7, 2-4, 9-14)

Moi, Jean, j’ai vu un ange qui montait du côté où le soleil se lève, avec le sceau qui imprime la marque du Dieu vivant ; d’une voix forte, il cria aux quatre anges qui avaient reçu le pouvoir de dévaster la terre et la mer : « Ne dévastez pas la terre, ni la mer, ni les arbres, avant que nous ayons marqué du sceau le front des serviteurs de notre Dieu » ; Et j’entendis le nombre de ceux qui étaient marqués du sceau : ils étaient cent quarante-quatre mille, douze mille de chacune des douze tribus d’Israël. Après cela, j’ai vu une foule immense, que nul ne pouvait dénombrer, une foule de toutes nations, races, peuples et langues. Ils se tenaient debout devant le Trône et devant l’Agneau, en vêtements blancs, avec des palmes à la main. Et ils proclamaient d’une voix forte : « Le salut est donné par notre Dieu, lui qui siège sur le Trône, et par l’Agneau ! »

Tous les anges qui se tenaient en cercle autour du Trône, autour des Anciens et des quatre Vivants, se prosternèrent devant le Trône, la face contre terre, pour adorer Dieu. Et ils disaient : « Amen ! Louange, gloire, sagesse et action de grâce, honneur, puissance et force à notre Dieu, pour les siècles des siècles ! Amen ! » L’un des Anciens prit alors la parole et me dit : « Tous ces gens vêtus de blanc, qui sont-ils, et d’où viennent-ils ? » Je lui répondis : « C’est toi qui le sais, mon Seigneur. » Il reprit : « Ils viennent de la grande épreuve ; ils ont lavé leurs vêtements, ils les ont purifiés dans le sang de l’Agneau. » Parole du Seigneur.

Psaume 23 : R/ Voici le peuple de ceux qui cherchent ta face, Seigneur.

Au Seigneur, le monde et sa richesse, la terre et tous ses habitants !
C’est lui qui l’a fondée sur les mers et la garde inébranlable sur les flots.

Qui peut gravir la montagne du Seigneur
et se tenir dans le lieu saint ?
L’homme au cœur pur, aux mains innocentes, qui ne livre pas son âme aux idoles.

Il obtient, du Seigneur, la bénédiction,
et de Dieu son Sauveur, la justice.
Voici le peuple de ceux qui le cherchent ! Voici Jacob qui recherche ta face !

Deuxième lecture : « Nous verrons Dieu tel qu’il est » (1 Jn 3, 1-3)                          Lecture de la première lettre de saint Jean

Bien-aimés,
Voyez quel grand amour nous a donné le Père pour que nous soyons appelés enfants de Dieu – et nous le sommes. Voici pourquoi le monde ne nous connaît pas : c’est qu’il n’a pas connu Dieu.

Bien-aimés,
Dès maintenant, nous sommes enfants de Dieu, mais ce que nous serons n’a pas encore été manifesté. Nous le savons : quand cela sera manifesté, nous lui serons semblables car nous le verrons tel qu’il est.

Et quiconque met en lui une telle espérance se rend pur comme lui-même est pur.

Parole du Seigneur.

Evangile (Mt 11, 28)

Alléluia ! Alléluia ! Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, dit le Seigneur, et moi, je vous procurerai le repos. Alléluia !

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là, voyant les foules, Jésus gravit la montagne.
Il s’assit, et ses disciples s’approchèrent de lui.
Alors, ouvrant la bouche, il les enseignait.
Il disait : « Heureux les pauvres de cœur, car le royaume des Cieux est à eux. Heureux ceux qui pleurent, car ils seront consolés.

Heureux les doux, car ils recevront la terre en héritage.
Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés.
Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.
Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu.
Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu.
Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des Cieux est à eux.
Heureux êtes-vous si l’on vous insulte, si l’on vous persécute et si l’on dit faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi.
Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux »
Acclamons la Parole de Dieu.

Je crois en Dieu (symbole des Apôtres)

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant,
Créateur du ciel et de la terre.
Et en Jésus Christ, son Fils unique, notre Seigneur ;
Qui a été conçu du Saint Esprit, est né de la Vierge Marie, A
souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié,
Est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers ;
Le troisième jour est ressuscité des morts,
Est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant,
D’où il viendra juger les vivants et les morts.
Je crois en l’Esprit Saint, à la sainte Église catholique, à la communion des saints, A la rémission des péchés, à la résurrection de la chair, à la vie éternelle. Amen

Prière universelle

En communion avec la foule immense des saints qui ont laissé le Christ transfigurer leur vie, prions Dieu notre Père, nous tous appelés à la Vie éternelle.

R/ : O Seigneur, entends nos prières.

Il est écrit dans le psaume « Voici le peuple de ceux qui cherchent ta face, Seigneur » : Que Dieu comble de son amour tous ceux qui cherchent à construire la justice et la paix en ce monde.

R/ : O Seigneur, entends nos prières.

L’Evangile promet que les cœurs pauvres, purs et doux, ceux que l’on persécute et qui pleurent, affamés et assoiffés de justice, de paix et de miséricorde seront rassasiés. Seigneur, que ta Parole s’imprègne en nos cœurs et nous fortifie.

R/ : O Seigneur, entends nos prières.

A la suite des évêques de France, nous te confions notre pays qui vient de connaître un drame terrifiant. Ton fils sur la Croix a crié le désespoir de notre humanité. Entends notre cri. Il nous entraine aussi dans sa résurrection. Qu’il nous enracine dans l’espérance et dans notre témoignage évangélique au quotidien.

R/ : O Seigneur, entends nos prières.

Nous te prions pour tous nos défunts. Nous te confions notre douleur et notre espérance à la suite de la perte d’un être cher.

Que la communion des Saints fasse rejaillir Ton Amour sur nous tous et nous conduise vers la plus grande Cha- rité.

R/ : Dieu notre Père, dans l’attente du jour où nous pourrons enfin te voir, accueille notre prière et main- tiens-nous dans la confiance et la joie sur notre chemin d’homme.

Offertoire : Ubi Caritas et Amor, Ubi Caritas Deus ibi est.

Sanctus Saint Boniface

Sanctus, Sanctus, Sanctus ! Deus Sabaoth (bis)

Pleni sunt caeli et terra Gloria tua
Hosanna in excelsis deo ! Hosanna in excelsis (bis) Benedictus qui venit in nomine Domini.
Hosanna in excelsis deo ! Hosanna in excelsis. (Bis)

Anamnèse Saint Boniface

Proclamons le mystère la Foi :
Gloire à Toi qui étais mort, Gloire à Toi qui es vivant, notre Sauveur et notre Dieu, viens, Seigneur Jésus.

Notre Père

Notre Père,
Qui es aux cieux, que Ton nom soit sanctifié,
Que Ton règne vienne,
Que Ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi A ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation mais délivre-nous du Mal. Car c’est à Toi qu’appartiennent, le règne, la puissance et la gloire, Pour les siècles des siècles,

Amen

Agnus dei (Saint Boniface)

Agnus Dei, qui tollis peccata mundi, Miserere nobis (bis) Agnus Dei, qui tollis peccata mundi, Dona nobis pacem.

Seigneur je ne suis pas digne de te recevoir, mais dis seulement une parole et je serai guéri.

Chant de communion : O Seigneur prends ma vie

Surprends-moi Seigneur, par ton amour. Prends ma vie pour toujours,
Saisis mon cœur.

R/ O Seigneur prends ma vie (x4)
En sacrifice de louange, à la gloire de ton nom. (x2)                                                             O Seigneur prends ma vie (x4)

Chant de sortie : A toi puissance et gloire

Toi l’Agneau immolé, (bis) Tu t’es livré pour nous, (bis) Tu as versé ton sang (bis) Pour nous sauver !

À toi puissance et gloire, À toi honneur et force, À toi la majesté,
Ô Dieu à jamais !

Et Dieu t’a exalté : (bis)
Il t’a donné le Nom (bis) Au-dessus de tout nom, (bis) Jésus vainqueur !

À toi puissance et gloire, À toi honneur et force, À toi la majesté,
Ô Dieu à jamais !

Sur la terre et aux cieux, (bis) Tout genou fléchira, (bis) Toute langue dira, (bis)
Tu es Seigneur !

À toi puissance et gloire, À toi honneur et force, À toi la majesté,
Ô Dieu à jamais !

Les commentaires sont fermés.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑