Feuille de prières à la maison – Dimanche 27 Septembre 2020

 Communautés Catholiques Francophones de Rangoun, Singapour & Kuala Lumpur

Chant d’entrée : Qu’exulte tout l’univers 

R/ Qu’exulte tout l’univers,  que soit chantée en tous lieux  la puissance de Dieu. Dans une même allégresse, terre et cieux dansent de joie,  chantent alléluia. 

Par amour des pécheurs, la lumière est venue,  elle a changé les cœurs, de tous ceux qui l’ont reconnue. 

Vous étiez dans la nuit, maintenant jubilez  Dieu vous donne la vie, par amour il s’est incarné. 

Exultez rendez gloire, chantez que Dieu est bon,  Christ est notre victoire, Il est notre Résurrection. 

Que chacun reconnaisse : Jésus est notre Roy. Rejetons nos tristesses, pour une éternité de joie. 

Toi l’unique Seigneur, envoie l’Esprit d’amour. Viens régner dans nos cœurs, nous voulons hâter ton retour.

Je confesse à Dieu

Je confesse à Dieu tout-puissant,  je reconnais devant mes frères que j’ai péché en pensée, en parole, par action et par omission. Oui, J’ai vraiment péché.                                        C’est pourquoi je supplie la bienheureuse Vierge Marie, les anges et tous les saints, et vous aussi mes frères, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.

Prière pénitentielle : 

Seigneur, prends pitié. Seigneur, prends pitié.

Ô Christ, prends pitié. Ô Christ, prends pitié.

Seigneur, prends pitié. Seigneur, prends pitié.

Gloria : 

Gloire à Dieu, au plus haut des cieux, 

Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.

Nous te louons, nous te bénissons, nous t’adorons,

Nous te glorifions, nous te rendons grâce, pour ton immense gloire,

Seigneur Dieu, roi du ciel, Dieu le père tout-puissant.

Seigneur Fils unique, Jésus Christ

Seigneur Dieu, agneau de Dieu, le fils du Père ;

Toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous,

Toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière,

Toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.

Car toi seul es Saint,

Toi seul est Seigneur,

Toi seul es le Très Haut : Jésus Christ, avec le Saint Esprit, 

Dans la gloire de Dieu le Père.

Amen

Première Lecture

Lecture du livre du prophète Ezéchiel

Ainsi parle le Seigneur :  « Vous dites : « La conduite du Seigneur n’est pas la bonne ». Écoutez donc, fils d’Israël : est-ce ma conduite qui n’est pas la bonne ? N’est-ce pas plutôt la vôtre ?
  Si le juste se détourne de sa justice, commet le mal, et meurt dans cet état, c’est à cause de son mal qu’il mourra.
  Si le méchant se détourne de sa méchanceté pour pratiquer le droit et la justice, il sauvera sa vie. Il a ouvert les yeux et s’est détourné de ses crimes. C’est certain, il vivra, il ne mourra pas. »

    – Parole du Seigneur.

Psaume (Ps 24-25)

R/ Rappelle-toi, Seigneur, ta tendresse. (Ps 24, 6a)

Seigneur, enseigne-moi tes voies,
fais-moi connaître ta route.
Dirige-moi par ta vérité, enseigne-moi,
car tu es le Dieu qui me sauve.

Rappelle-toi, Seigneur, ta tendresse,
ton amour qui est de toujours.
Oublie les révoltes, les péchés de ma jeunesse ;
dans ton amour, ne m’oublie pas.

Il est droit, il est bon, le Seigneur,
lui qui montre aux pécheurs le chemin.
Sa justice dirige les humbles,
il enseigne aux humbles son chemin.

Deuxième lecture 

Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Philippiens

Frères,
 s’il est vrai que, dans le Christ, on se réconforte les uns les autres, si l’on s’encourage avec amour, si l’on est en communion dans l’Esprit, si l’on a de la tendresse et de la compassion, alors, pour que ma joie soit complète, ayez les mêmes dispositions, le même amour, les mêmes sentiments ; recherchez l’unité. Ne soyez jamais intrigants ni vaniteux, mais ayez assez d’humilité pour estimer les autres supérieurs à vous-mêmes.
 Que chacun de vous ne soit pas préoccupé de ses propres intérêts ; pensez aussi à ceux des autres.

  Ayez en vous les dispositions qui sont dans le Christ Jésus : ayant la condition de Dieu, il ne retint pas jalousement le rang qui l’égalait à Dieu. Mais il s’est anéanti, prenant la condition de serviteur, devenant semblable aux hommes. Reconnu homme à son aspect, il s’est abaissé, devenant obéissant jusqu’à la mort, et la mort de la croix.

  C’est pourquoi Dieu l’a exalté : il l’a doté du Nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse au ciel, sur terre et aux enfers, et que toute langue proclame : « Jésus Christ est Seigneur » à la gloire de Dieu le Père.

    – Parole du Seigneur.

Évangile selon saint Matthieu (Mt 21, 28-32)

En ce temps-là, Jésus disait aux grands prêtres et aux anciens du peuple : « Quel est votre avis ? Un homme avait deux fils. Il vint trouver le premier et lui dit : « Mon enfant, va travailler aujourd’hui à la vigne. » Celui-ci répondit : « Je ne veux pas. » Mais ensuite, s’étant repenti, il y alla. Puis le père alla trouver le second et lui parla de la même manière. Celui-ci répondit : « Oui, Seigneur ! » et il n’y alla pas. Lequel des deux a fait la volonté du père ? » Ils lui répondent : « Le premier. »

Jésus leur dit : « Amen, je vous le déclare : les publicains et les prostituées vous précèdent dans le royaume de Dieu. Car Jean le Baptiste est venu à vous sur le chemin de la justice, et vous n’avez pas cru à sa parole ; mais les publicains et les prostituées y ont cru. Tandis que vous, après avoir vu cela, vous ne vous êtes même pas repentis plus tard pour croire à sa parole. »

    – Acclamons la Parole de Dieu.

Je crois en Dieu (symbole des Apôtres)

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, Créateur du ciel et de la terre.                                 Et en Jésus Christ, son Fils unique, notre Seigneur ;                                                          Qui a été conçu du Saint Esprit, est né de la Vierge Marie, A souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers ;                                         Le troisième jour est ressuscité des morts, est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant, d’où il viendra juger les vivants et les morts.                             Je crois en l’Esprit Saint, à la sainte Église catholique, à la communion des saints,            A la rémission des péchés, à la résurrection de la chair, à la vie éternelle. Amen

Prière universelle 

« Mon enfant, va travailler aujourd’hui à ma vigne »

Pour tous les Chrétiens, qu’ils laissent entrer ton appel dans leur vie, qu’ils se réconfortent les uns les autres dans ton amour, et qu’ils recherchent l’unité en toute humilité, Seigneur, nous te prions.

« Mon enfant, va travailler aujourd’hui à ma vigne »

Pour les gouvernants, tentés par le repli, aide-les à œuvrer vers une société plus respectueuse et équitable, Seigneur, nous te prions.

« Mon enfant, va travailler aujourd’hui à ma vigne »

Pour tous les animateurs de Pastorale de Jeunes, aide-nous à répondre à ton appel et à transmettre tes enseignements avec amour, compassion et discernement, Seigneur, nous te prions.

« Mon enfant, va travailler aujourd’hui à ma vigne »

Pour tous les jeunes de notre communauté, qu’ils entendent ton appel, que leurs groupes de KT, Préaumônerie ou aumônerie soient des lieux d’écoute réciproque et d’approfondissement de leur foi,  Seigneur, nous te prions.

Sanctus

Saint ! Saint ! Saint, le Seigneur, Dieu de l’univers !                                                             Le ciel et la terre sont remplis de ta gloire. Hosanna au plus haut des cieux.                    Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur. Hosanna au plus haut des cieux. 

Anamnèse 

Proclamons le mystère la Foi : Nous rappelons ta mort, Seigneur ressuscité et nous attendons que tu viennes.

Notre Père

Notre Père, qui es aux cieux, que Ton nom soit sanctifié, 

Que Ton règne vienne,  que Ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.

Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi  à ceux qui nous ont offensés.

Et ne nous laisse pas entrer en tentation mais délivre-nous du Mal.

Car c’est à Toi qu’appartiennent, le règne, la puissance et la gloire, Pour les siècles des siècles,

Amen

Agnus dei

Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde, prends pitié de nous.

Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde, prends pitié de nous.

Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde, donne-nous la paix.

Seigneur je ne suis pas digne de te recevoir, mais dis seulement une parole et je serai guéri.

Chant de communion : Goûtez et Voyez

R. Goûtez et voyez comme est bon notre Seigneur,
Recevez Jésus, livré pour le salut.
Devenez le temple saint du Christ ressuscité,
Devenez le temple saint,
Demeure du Sauveur.

1. Par ton corps livré, tu prends sur toi la faute,
Par ton sang versé, tu laves nos péchés,
Par ton cœur blessé, d’où jaillit le salut,
Tu nous as rachetés.

2. Jésus, pain du ciel, tu descends dans le monde,
Dieu parmi les siens, mystère de l’amour,
Tu te rends présent, livré entre nos mains,
Près de nous pour toujours.

3. Seigneur tu nous offres, en ce banquet de noces,
Le vin de l’alliance et le pain de la vie,
Nous vivons en toi, comme tu vis en nous,
Un seul corps dans l’Esprit.

4. En te recevant, nous devenons l’Église,
Peuple racheté, prémices du Salut.
Par ta charité tu rassembles en un corps
Les enfants dispersés.

5. Qu’il est grand, Seigneur,
L’amour dont tu nous aimes,
Tu te livres à nous en cette Eucharistie,
Sommet de l’amour, don de la Trinité,
Tu te fais pain de Vie.

Prière des animateurs 

Dieu de tendresse, nous t’offrons la jeunesse d’aujourd’hui, pleine de vie et en quête de sens. Que la lumière de ta grâce guide chacun de ces jeunes dans leurs défis de chaque jour. Viens révéler à chaque jeune sa valeur, qu’il se sache aimé de Toi, et qu’il reconnaisse qu’il est apprécié par les adultes qu’il côtoie. À ces jeunes, fais don de l’espérance pour qu’ils croient en demain, pour qu’ils aient confiance en leur capacité de changer quelque chose dans le monde dès maintenant.                                                                           Accorde-leur le don de la joie pour qu’ils puissent célébrer la vie dans la vérité.               Et pour nous-mêmes, nous te demandons, Seigneur, l’amour, la patience et la foi en la jeunesse. Que notre regard, à la fois lucide et tendre, nous permette de saisir les talents de cette jeunesse. Ainsi nous pourrons leur offrir des défis pastoraux à la mesure de leurs capacités et de leurs soifs.                                                                                                  Mais surtout, donne-nous le courage d’une conversion continuelle pour que nous soyons pour eux des témoins signifiants. Amen.

Chant de sortie : Viens, lève-toi !

R. Viens, lève-toi !
Moi, le Seigneur, je t’appelle.
Avance avec toute l’Église.
Viens, suis-moi, je marche avec toi.

1. Pour que le monde perçoive la voix des semeurs de vie : Qui enverrai-je ?
Pour que l’Église proclame l’Évangile sans chercher le repos : Qui dira : Me voici !

2. Pour que le monde découvre le feu d’un regard d’amour : Qui enverrai-je ?
Pour que l’Église rassemble des disciples serviteurs des petits : Qui dira : Me voici !

3. Pour que le monde discerne la paix dans la main tendue : Qui enverrai-je ?
Pour que l’Église propose sans relâche des chemins de pardon : Qui dira : Me voici !

4. Pour que le monde rencontre ce Dieu qui entend nos cris : Qui enverrai-je ?
Pour que l’Église révèle l’abondance du festin de la joie : Qui dira : Me voici !

5. Pour que le monde connaisse la joie du pardon offert : Qui enverrai-je ?
Pour que l’Église réveille l’espérance du bonheur à venir : Qui dira : Me voici !

6. Pour que le monde refuse l’enfer des combats perdus : Qui enverrai-je ?
Pour que l’Église construise le royaume du Prince de la paix : Qui dira : Me voici !

7. Pour que le monde désire la vie qui jamais ne meurt : Qui enverrai-je ?
Pour que l’Église prodigue les richesses que promet Jésus Christ : Qui dira : Me voici !

Les commentaires sont fermés.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑