Feuille de prière à la maison du dimanche 29 mars 2020

Communautés Catholiques Francophones de 
Singapour – Kuala Lumpur – Rangoun 
En union de prière avec les Églises locales 

Chant d’entrée:

R. Jésus est le chemin
Qui nous mène droit vers le Père,
C’est lui qui est la vérité,
Il est la vie !

1. Jamais homme n’a parlé ainsi que celui-là,
Non personne ne peut faire les signes qu’il accomplit,
Dieu est avec lui.

R. Jésus est le chemin
Qui nous mène droit vers le Père,
C’est lui qui est la vérité,
Il est la vie !

2. Jean-Baptiste nous a dit : “Voici l’Agneau de Dieu”,
Car c’est lui que le Père a marqué de son sceau,
Venez et voyez.

R. Jésus est le chemin
Qui nous mène droit vers le Père,
C’est lui qui est la vérité,
Il est la vie !

3. Celui qui croit en moi à la vie éternelle,
Qui me suit marchera, non pas dans les ténèbres,
Mais dans la lumière !

R. Jésus est le chemin
Qui nous mène droit vers le Père,
C’est lui qui est la vérité,
Il est la vie !

4. En gardant ma parole, vous serez mes disciples,
Alors vous connaîtrez vraiment la vérité
Qui vous rendra libres.

R. Jésus est le chemin
Qui nous mène droit vers le Père,
C’est lui qui est la vérité,
Il est la vie !

Kyrie Kyrie Kyrie eleison, Kyrie eleison, eleison
Christe eleison, Christe eleison
Kyrie, Kyrie eleison, Kyrie eleison, eleison

Première lecture :« Je mettrai en vous mon esprit, et vous vivrez » (Ez 37, 12-14)
Lecture du livre du prophète Ézékiel

Ainsi parle le Seigneur Dieu :
Je vais ouvrir vos tombeaux et je vous en ferai remonter, ô mon peuple, et je vous ramènerai sur la terre d’Israël.

Vous saurez que Je suis le Seigneur, quand j’ouvrirai vos tombeaux et vous en ferai remonter, ô mon peuple !
Je mettrai en vous mon esprit, et vous vivrez ; je vous donnerai le repos sur votre terre.
Alors vous saurez que Je suis le Seigneur : j’ai parlé et je le ferai.

– Parole du Seigneur.

Psaume (Ps 129 (130), 1-2, 3-4, 5-6ab, 7bc-8)

R/ Près du Seigneur est l’amour,
près de lui abonde le rachat.

Des profondeurs je crie vers toi, Seigneur,
Seigneur, écoute mon appel !
Que ton oreille se fasse attentive
au cri de ma prière !

Si tu retiens les fautes, Seigneur,
Seigneur, qui subsistera ?
Mais près de toi se trouve le pardon
pour que l’homme te craigne.

J’espère le Seigneur de toute mon âme ;
je l’espère, et j’attends sa parole.
Mon âme attend le Seigneur
plus qu’un veilleur ne guette l’aurore.

Oui, près du Seigneur, est l’amour ;
près de lui, abonde le rachat.
C’est lui qui rachètera Israël
de toutes ses fautes.

Deuxième lecture :« L’Esprit de celui qui a ressuscité Jésus habite en vous » (Rm 8, 8-11)
Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Romains

Frères, ceux qui sont sous l’emprise de la chair ne peuvent pas plaire à Dieu.
Or, vous, vous n’êtes pas sous l’emprise de la chair, mais sous celle de l’Esprit,
puisque l’Esprit de Dieu habite en vous. Celui qui n’a pas l’Esprit du Christ ne lui appartient pas. Mais si le Christ est en vous, le corps, il est vrai, reste marqué par la mort à cause du péché, mais l’Esprit vous fait vivre, puisque vous êtes devenus des justes.
Et si l’Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d’entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité Jésus, le Christ, d’entre les morts donnera aussi la vie à vos corps mortels
par son Esprit qui habite en vous.

    – Parole du Seigneur.

Evangile Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (Jn 11:3-7, 17, 20-27, 33b-45)

En ce temps-là, Marthe et Marie, les deux sœurs de Lazare, envoyèrent dire à Jésus : « Seigneur, celui que tu aimes est malade. » En apprenant cela, Jésus dit : « Cette maladie ne conduit pas à la mort, elle est pour la gloire de Dieu, afin que par elle le Fils de Dieu soit glorifié. » Jésus aimait Marthe et sa sœur, ainsi que Lazare. Quand il apprit que celui-ci était malade, il demeura deux jours encore à l’endroit où il se trouvait. Puis, après cela, il dit aux disciples : « Revenons en Judée. » À son arrivée, Jésus trouva Lazare au tombeau depuis quatre jours déjà. Lorsque Marthe apprit l’arrivée de Jésus, elle partit à sa rencontre, tandis que Marie restait assise à la maison. Marthe dit à Jésus : « Seigneur, si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort. Mais maintenant encore, je le sais, tout ce que tu demanderas à Dieu, Dieu te l’accordera. » Jésus lui dit : « Ton frère ressuscitera. » Marthe reprit : « Je sais qu’il ressuscitera à la résurrection, au dernier jour. » Jésus lui dit : « Moi, je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra ; quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ? » Elle répondit : « Oui, Seigneur, je le crois : tu es le Christ, le Fils de Dieu, tu es celui qui vient dans le monde. » Jésus, en son esprit, fut saisi d’émotion, il fut bouleversé, et il demanda : « Où l’avez-vous déposé ? » Ils lui répondirent : « Seigneur, viens, et vois. » Alors Jésus se mit à pleurer. Les Juifs disaient : « Voyez comme il l’aimait ! » Mais certains d’entre eux dirent : « Lui qui a ouvert les yeux de l’aveugle, ne pouvait-il pas empêcher Lazare de mourir ? » Jésus, repris par l’émotion, arriva au tombeau. C’était une grotte fermée par une pierre. Jésus dit : « Enlevez la pierre. » Marthe, la sœur du défunt, lui dit : « Seigneur, il sent déjà ; c’est le quatrième jour qu’il est là. » Alors Jésus dit à Marthe : « Ne te l’ai-je pas dit ? Si tu crois, tu verras la gloire de Dieu. » On enleva donc la pierre. Alors Jésus leva les yeux au ciel et dit : « Père, je te rends grâce parce que tu m’as exaucé. Je le savais bien, moi, que tu m’exauces toujours ; mais je le dis à cause de la foule qui m’entoure, afin qu’ils croient que c’est toi qui m’as envoyé. » Après cela, il cria d’une voix forte : « Lazare, viens dehors ! » Et le mort sortit, les pieds et les mains liés par des bandelettes, le visage enveloppé d’un suaire. Jésus leur dit : « Déliez-le, et laissez-le aller. » Beaucoup de Juifs, qui étaient venus auprès de Marie et avaient donc vu ce que Jésus avait fait, crurent en lui.

– Acclamons la Parole de Dieu.

Homélie 

Cliquez sur play pour écouter l’homélie du dimanche 29 mars 2020 par le Père Patrick Portier, aumônier des CCF de Singapour, de Kuala Lumpur et de Yangon

Prière universelle (Glorious):

R/ Seigneur que s’élèvent nos prières
Qu’elles montent vers Toi O Père
Que ton cœur entende la voix de Tes enfants

1.     Seigneur, nous te prions pour que la pandémie de Coronavirus ne menace plus les gens et que tous les chrétiens puissent retrouver leur Eglise bientôt pour prier et garder la foi. Nous te confions particulièrement tous les prêtres qui entourent les malades et leurs familles en prenant des risques importants pour leur santé et parfois en y laissant leur vie.

R/ Seigneur que s’élèvent nos prières
Qu’elles montent vers Toi O Père
Que ton cœur entende la voix de Tes enfants

2.     Seigneur, nous te prions pour tous les malades et les victimes du Coronavirus, pour les autorités en charge de prendre les bonnes décisions, pour les scientifiques en recherche de traitements et de vaccins, pour tous les personnels de santé. Seigneur, ouvre notre coeur, pour qu’en ces temps d’angoisse, notre fraternité prenne le dessus.

R/ Seigneur que s’élèvent nos prières
Qu’elles montent vers Toi O Père
Que ton cœur entende la voix de Tes enfants

3.     Seigneur, donne la paix å tous les malades, apporte le réconfort aux familles et aux soignants. Protège ceux qui vivent dans la misère et la pauvreté et que l’épidémie affecte aujourd’hui. Viens au secours de  tout ceux qui t’implorent aux 4 coins du monde, isolés de leur famille et inquiets. Donne à chacun la force dont il a besoin.

R/ Seigneur que s’élèvent nos prières
Qu’elles montent vers Toi O Père
Que ton cœur entende la voix de Tes enfants

4.     Seigneur, en ces temps difficiles pour notre communauté qui ne peut plus se rassembler et dont  les jeunes ne peuvent plus se retrouver au catéchisme, aux scouts ou à l’aumônerie, apprends nous à réinventer notre communauté, à trouver les solutions pour la faire vivre et pour que les enfants puissent continuer de recevoir les sacrements de communion et de confirmation.

R/ Seigneur que s’élèvent nos prières
Qu’elles montent vers Toi O Père
Que ton cœur entende la voix de Tes enfants

Offertoire 

1.    Ô! Prends mon âme, prends-la Seigneur,
Et que Ta flamme brûle en mon cœur.
Que tout mon être vibre pour Toi,
Sois seul mon Maître, ô divin Roi.

Source de vie, de paix, d’amour,
Vers Toi je crie, la nuit, le jour;
Entends ma plainte, sois mon soutien,
Calme ma crainte, Toi mon seul bien.

2. Du mal perfide, ô garde-moi,
Viens sois mon guide, Chef de ma foi.
Quand la nuit voile tout à mes yeux,
Sois mon étoile, brille des cieux.

3. Voici l’aurore d’un jour nouveau,
Le ciel se dore de feux plus beaux.
Jésus s’apprête, pourquoi gémir?
Levons nos têtes, Il va venir!

Notre Père 

Notre Père, qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi
à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation,
mais délivre-nous du Mal

Car c’est à toi qu’appartiennent le règne, la puissance et la gloire  
Pour les siècles des siècles
Amen

Chant d’envoi :

1 – La première en chemin, Marie tu nous entraînes,
A risquer notre « oui » aux imprévus de Dieu.
Et voici qu’est semé en l’argile incertaine
De notre humanité, Jésus Christ, Fils de Dieu.

Marche avec nous, Marie , sur nos chemins de foi, 
Ils sont chemins vers Dieu, ils sont chemins vers Dieu

2 – La première en chemin, joyeuse, tu t’élances,
Prophète de celui qui a pris corps en toi.
La parole a surgi, tu es sa résonance
Et tu franchis des monts pour en porter la voix.

R/ Marche avec nous, Marie, aux chemins de l’annonce,
Ils sont chemins vers Dieu, ils sont chemins vers Dieu.

3 – La première en chemin, tu provoques le signe
Et l’heure pour Jésus de se manifester.
« Tout ce qu’Il vous dira, faites-le ! » et nos vignes
Sans saveur et sans fruit, en sont renouvelées.

R/ Marche avec nous, Marie, aux chemins de l’écoute,
Ils sont chemins vers Dieu, ils sont chemins vers Dieu.

6 – La première en chemin avec l’Eglise en marche,
Dès les commencements, tu appelles l’Esprit !
En ce monde aujourd’hui, assure notre marche ;
Que grandisse le corps de ton Fils Jésus Christ !

R/ Marche avec nous, Marie, aux chemins de ce monde,
Ils sont chemins vers Dieu, ils sont chemins vers Dieu.

Les commentaires sont fermés.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑