Feuille de prière à la maison – Dimanche 15 Mars 2020

Résultat de recherche d'images pour "image priere en famille"

Entrée : Debout resplendis

Jérusalem, Jérusalem,
Quitte ta robe de tristesse ! Jérusalem, Jérusalem,
Chante et danse pour ton Dieu !

  1. Debout, resplendis, car voici ta lumière, Et sur toi la gloire du Seigneur. (bis) Lève les yeux et regarde au loin,
    Que ton cœur tressaille d’allégresse. Voici tes fils qui reviennent vers toi,Et tes filles portées sur la hanche. /R
  2. Toutes les nations marcheront vers ta lumière,
    Et les rois à ta clarté naissante. (bis)
    De nombreux troupeaux de chameaux te couvriront, Les trésors des mers afflueront vers toi.
    Ils viendront d’Epha, de Saba, de Qédar,
    Faisant monter vers Dieu la louange. /R
  3. Les fils d’étrangers rebâtiront tes remparts Et leurs rois passeront par tes portes. (bis) Je ferai de toi un sujet de joie.
    On t’appellera « Ville du Seigneur »,Les jours de ton deuil seront tous accomplis, Parmi les nations tu me glorifieras. /R

Kyrie : Messe de Saint Boniface

Kyrie eleison, eleison, Kyrie eleison, Kyrie eleison Christe eleison, eleison, Christe eleison, Christe eleison Kyrie eleison, eleison, Kyrie eleison, Kyrie eleison

Je confesse à Dieu

Je confesse à Dieu tout-puissant,
je reconnais devant mes frères
que j’ai péché en pensée, en parole, par action et par omission.

Oui, J’ai vraiment péché.
C’est pourquoi je supplie
la bienheureuse Vierge Marie,
les anges et tous les saints,
et vous aussi mes frères,
de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.

Première lecture :Lecture du livre de l’Exode

En ces jours-là, dans le désert, le peuple, manquant d’eau, souffrit de la soif. Il récrimina contre Moïse et dit : « Pourquoi nous as-tu fait monter d’Égypte ? Était-ce pour nous faire mourir de soif avec nos fils et nos troupeaux ? » Moïse cria vers le Seigneur : « Que vais-je faire de ce peuple ? Encore un peu, et ils me lapideront ! »
Le Seigneur dit à Moïse : « Passe devant le peuple, emmène avec toi plusieurs des anciens d’Israël, prends en main le bâton avec lequel tu as frappé le Nil, et va ! Moi, je serai là, devant toi, sur le rocher du mont Horeb. Tu frapperas le rocher, il en sortira de l’eau, et le peuple boira ! » Et Moïse fit ainsi sous les yeux des anciens d’Israël.

Il donna à ce lieu le nom de Massa (c’est-à-dire : Épreuve) et Mériba (c’est-à-dire : Querelle), parce que les fils d’Israël avaient cherché querelle au Seigneur, et parce qu’ils l’avaient mis à l’épreuve, en disant : « Le Seigneur est-il au milieu de nous, oui ou non ? »

Psaume

R/ Aujourd’hui, ne fermez pas votre cœur, mais écoutez la voix du Seigneur !

Venez, crions de joie pour le Seigneur, acclamons notre Rocher, notre salut ! Allons jusqu’à lui en rendant grâce, par nos hymnes de fête acclamons-le !

Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous, adorons le Seigneur qui nous a faits. Oui, il est notre Dieu ;
nous sommes le peuple qu’il conduit.

Aujourd’hui écouterez-vous sa parole ?
« Ne fermez pas votre cœur comme au désert, où vos pères m’ont tenté et provoqué,
et pourtant ils avaient vu mon exploit. »

Deuxième lecture : Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Romains

Frères,
nous qui sommes devenus justes par la foi, nous voici en paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus Christ, lui qui nous a donné, par la foi, l’accès à cette grâce dans laquelle nous sommes établis ; et nous mettons notre fierté dans l’espérance d’avoir part à la gloire de Dieu. Et l’espérance ne déçoit pas, puisque l’amour de Dieu a été répandu dans nos cœurs par l’Esprit Saint qui nous a été donné.
Alors que nous n’étions encore capables de rien, le Christ, au temps fixé par Dieu, est mort pour les impies que nous étions. Accepter de mourir pour un homme juste, c’est déjà difficile ; peut-être quelqu’un s’exposerait-il à mourir pour un homme de bien.
Or, la preuve que Dieu nous aime, c’est que le Christ est mort pour nous, alors que nous étions encore pécheurs. Parole du Seigneur

Acclamation de l’évangile  Gloire au Christ, Sagesse éternelle du Dieu vivant. Gloire à toi, Seigneur.

Tu es vraiment le Sauveur du monde, Seigneur ! Donne-moi de l’eau vive que je n’aie plus soif.

Gloire au Christ, Sagesse éternelle du Dieu vivant. Gloire à toi, Seigneur.

Évangile :Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là, Jésus arriva à une ville de Samarie, appelée Sykar, près du terrain que Jacob avait donné à son fils Joseph. Là se trouvait le puits de Jacob. Jésus, fatigué par la route, s’était donc assis près de la source. C’était la sixième heure, environ midi.
Arrive une femme de Samarie, qui venait puiser de l’eau. Jésus lui dit : « Donne-moi à boire. » En effet, ses disciples étaient partis à la ville pour acheter des provisions.

La Samaritaine lui dit : « Comment ! Toi, un Juif, tu me demandes à boire, à moi, une Samaritaine ? » En effet, les Juifs ne fréquentent pas les Samaritains.
Jésus lui répondit : « Si tu savais le don de Dieu et qui est celui qui te dit : ‘Donne-moi à boire’, c’est toi qui lui auraisdemandé, et il t’aurait donné de l’eau vive. »

Elle lui dit : « Seigneur, tu n’as rien pour puiser, et le puits est profond. D’où as-tu donc cette eau vive ? Serais-tu plus grand que notre père Jacob qui nous a donné ce puits, et qui en a bu lui-même, avec ses fils et ses bêtes ? »

Jésus lui répondit : « Quiconque boit de cette eau aura de nouveau soif ; mais celui qui boira de l’eau que moi je lui donnerai n’aura plus jamais soif ; et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau jaillissant pour la vie éternelle. »

La femme lui dit : « Seigneur, donne-moi de cette eau, que je n’aie plus
soif, et que je n’aie plus à venir ici pour puiser. Je vois que tu es un
prophète !… Eh bien ! Nos pères ont adoré sur la montagne qui est là, et
vous, les Juifs, vous dites que le lieu où il faut adorer est à Jérusalem. »
Jésus lui dit : « Femme, crois-moi : l’heure vient où vous n’irez plus ni sur cette montagne ni à Jérusalem pour adorer le Père. Vous, vous adorez ce que vous ne connaissez pas ; nous, nous adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs. Mais l’heure vient – et c’est maintenant – où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et vérité : tels sont les adorateurs que recherche le Père. Dieu est esprit, et ceux qui l’adorent, c’est en esprit et vérité qu’ils doivent l’adorer. »

La femme lui dit : « Je sais qu’il vient, le Messie, celui qu’on appelle Christ. Quand il viendra, c’est lui qui nous fera connaître toutes choses. »
Jésus lui dit : « Je le suis, moi qui te parle. »
Beaucoup de Samaritains de cette ville crurent en Jésus. Lorsqu’ils arrivèrent auprès de lui, ils l’invitèrent à demeurer chez eux. Il y demeura deux jours. Ils furent encore beaucoup plus nombreux à croire à cause de sa parole à lui, et ils disaient à la femme : « Ce n’est plus à cause de ce que tu nous as dit que nous croyons : nous-mêmes, nous l’avons entendu, et nous savons que c’est vraiment lui le Sauveur du monde.

Acclamons la Parole de Dieu.

Commentaire

Je crois en Dieu Source : Evangelizo – Dimanche 15 mars 2020

Je crois en un seul Dieu, le Père tout puissant,
créateur du ciel et de la terre, de l’univers visible et invisible, Je crois en un seul Seigneur, Jésus Christ,
le Fils unique de Dieu, né du Père avant tous les siècles :
Il est Dieu, né de Dieu, lumière, née de la lumière,
vrai Dieu, né du vrai Dieu
Engendré non pas créé, de même nature que le Père ;
et par lui tout a été fait.
Pour nous les hommes, et pour notre salut,
il descendit du ciel ;
Par l’Esprit Saint, il a pris chair de la Vierge Marie,
et s’est fait homme.

Crucifié pour nous sous Ponce Pilate,
Il souffrit sa passion et fut mis au tombeau.
Il ressuscita le troisième jour, conformément aux Ecritures,
et il monta au ciel ;
il est assis à la droite du Père.
Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants et les morts et son règne n’aura pas de fin. Je crois en l’Esprit Saint, qui est Seigneur et qui donne la vie ;
il procède du Père et du Fils.
Avec le Père et le Fils, il reçoit même adoration et même gloire; il a parlé par les prophètes. Je crois en l’Eglise, une, sainte, catholique et apostolique.
Je reconnais un seul baptême pour le pardon des péchés.
J’attends la résurrection des morts, et la vie du monde à venir.
Amen

Prière Universelle : Jésus le Christ, lumière intérieure (Taizé) 

Jésus le Christ, lumière intérieure, ne laisse pas mes ténèbres me parler. Jésus le Christ, lumière intérieure, donne-moi d’accueillir ton amour.

1. Pour que l’Eglise à travers le monde persévère dans la fidélité à l’Evangile et grandisse dans l’unité, Dieu notre Père, nous te prions.

2.Pour le Saint-Père, pour les évêques, les prêtres, et pour tous ceux qui doivent faire face à la situation d’épidémie mondiale: les personnes malades et leur entourage, les médecins et tous les personnels de santé, les élus et toutes les personnes chargées du bien commun, Dieu notre Père, nous te prions.

3.En cette période d’élection en France, de transition politique en Malaisie éclaire les gouvernants politiques, pour qu’ils assurent une juste répartition des biens entre tous les habitants de la terre et qu’ils œuvrent pour la justice, Dieu notre Père, nous t’en prions.

4.Que l’espérance soutienne tous les peuples en guerre, particulièrement les peuples dont notre communauté est issue, Dieu notre Père, nous t’en prions.

5. Pour notre communauté catholique de Kuala Lumpur, qu’en ce temps de Carême, la séparation physique que nous devons respecter nous donne l’occasion de trouver d’autres moyens de resserrer nos liens, par la prière, le jeûne et le partage, Dieu notre Père, nous t’en prions.

Offertoire : Viens sois ma lumière

Viens, sois ma lumière, mon feu d’amour, porte-moi dans les trous des pauvres. Chez les malades, chez les mourants, allume la flamme de mon amour !

Viens, sois ma lumière, mon feu d’amour, porte-moi dans les trous des pauvres.
Je les désire et je les aime, donne-moi leurs âmes, j’ai soif d’amour !

1. Ta vocation est d’aimer, de t’offrir, de sauver des âmes.
C’est en faisant ce pas que tu réaliseras le désir de mon cœur pour toi !

2. Je suis la lumière du monde, qui me suit
ne marchera pas dans les ténèbres mais aura la lumière de la vie!

Sanctus : Messe de Saint Boniface

Sanctus, Sanctus, Sanctus ! Deus Sabaoth(bis) Pleni sunt caeli et terra Gloria tua

Hosanna in excelsis deo ! Hosanna in excelsis (bis) Benedictus qui venit in nomine Domini

Hosanna in excelsis deo ! Hosanna in excelsis. (bis) Notre Père

Notre Père,
qui es aux cieux, que Ton nom soit sanctifié,
que Ton règne vienne, que Ta volonté soit faite
sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi
à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation mais délivre-nous du Mal. Amen

Anamnèse : Messe de Saint Boniface

Gloire à toi qui étais mort, Gloire à toi qui es vivant, Notre Sauveur et notre Dieu, Viens Seigneur Jésus.

Agnus Dei : Messe de Saint Boniface

Agnus Dei, qui tollis peccata mundi, Miserere nobis (bis) Agnus Dei, qui tollis peccata mundi, Dona nobis pacem.

Chant de communion : Recevez le Christ doux et humble

Recevez le Christ doux et humble,
Dieu caché en cette hostie.
Bienheureux disciples du Seigneur,
Rep
osez sur son cœur, apprenez tout de lui.

1. Voici le Fils aimé du Père, don de Dieu pour sauver le monde. Devant nous Il est là, Il se fait proche, Jésus, l’Agneau de Dieu ! /R

2. Jésus, jusqu’au bout Tu nous aimes, Tu prends la condition d’esclave. Roi des rois, Tu T’abaisses jusqu’à terre pour nous laver les pieds. /R

3. Seigneur, comme est grand ce mystère, Maître comment Te laisser faire ? En mon corps, en mon âme pécheresse, Tu viens pour demeurer. /R

4. Je crois, mon Dieu, en Toi j’espère. Lave mes pieds et tout mon être : De Ton cœur, fais jaillir en moi la source, l’eau vive de l’Esprit. /R

5. Seigneur, Tu m’appelles à te suivre. Viens au secours de ma faiblesse. En mon cœur, viens, établis Ta demeure, que brûle Ton Amour. /R

Chant à Marie : Magnificat (Taizé)

Magnificat, Magnificat, Magnificat anima mea Dominum. Magnificat, Magnificat, Magnificat anima mea.

Envoi : Gloire à toi, Seigneur, source de toute joie

Gloire à Toi, Seigneur, source de toute joie ! Gloire à Ton nom, ô Dieu très Saint !
Gloire à Toi, Seigneur, ô Toi, le Roi des rois ! Amen, Maranatha !

1. Le Seigneur est ma lumière et mon salut, le Seigneur est le rempart de ma vie. Je vivrai dans la maison du Seigneur, maintenant et à jamais. /R

2. Que mon cœur exulte, mon âme te loue, Tu ne peux m’abandonner à la mort. Tu m’apprendras le chemin de la vie, plénitude de la joie. /R

Les commentaires sont fermés.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑