Et si on parlait un peu… argent ?

Pour faire vivre une communauté comme la nôtre, il y a la présence du Saint-Esprit bien sûr, au cœur de nos vies et de nos prières mais nous avons aussi besoin… d’argent ! Et oui, la CCF de Kuala Lumpur ne vit que par les dons qu’elle reçoit.

En ce début d’année scolaire, il nous a donc semblé utile de faire un point rapide sur les finances de la CCF afin que vous sachiez comment sont utilisés les fonds dont la CCF dispose grâce – uniquement – à vos dons.

Notre trésorerie est constamment positive sans être jamais vraiment pléthorique. Il serait impossible de lister exhaustivement toutes les activités et charges soutenues financièrement par la CCF, mais nous vous proposons de retenir les deux principales vocations de la trésorerie :

Assurer le bon fonctionnement de notre communauté et de ses activités spirituelles.

En premier lieu, la CCF prend à sa charge les dépenses relatives à notre messe mensuelle, c’est-à-dire les déplacements du Père Patrick, la participation financière versée à la communauté Kristus Aman pour l’utilisation de la chapelle ou encore la rémunération de l’organiste. De plus, la CCF soutient les différentes activités d’apostolat dont le catéchisme, la retraite paroissiale, certaines œuvres caritatives etc…

Assurer le salaire du Volontaire MEP et la prise en charge d’une partie du loyer de l’appartement MEP

À certaines périodes, la CCF dispose de l’aide d’un volontaire MEP qui apporte un soutien administratif et logistique à notre communauté. Une partie de son salaire est donc supporté par la CCF. Par ailleurs, il existe à KL un appartement qui sert de point de retrouvailles hebdomadaire et de repos pour les différents volontaires MEP présents à travers le pays. Ce lieu sert aussi de logement et de base au Père Patrick lors de ses visites malaisiennes. Si une partie conséquente du loyer est financé par les Missions Etrangères de Paris, il reste néanmoins un écart qui incombe à la CCF.

Les ressources dont dispose la CCF proviennent essentiellement des quêtes qui ont lieu lors de la messe mensuelle.  En parallèle, une collecte spécifique est organisée, une fois pas an, pour financer le salaire du volontaire MEP. La CCF ne dispose d’aucune autre source de revenus. La générosité des membres de la CCF est donc primordiale et ce bref bulletin offre l’occasion de remercier vivement tous les donateurs pour leur soutien à la « petite Eglise » que nous formons.

Les commentaires sont fermés.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑