Le p’tit mot de l’aûmonier – entrée en carême

Certains seront entre deux avions.
D’autres guetteront l’arrivée de leur visa pour un travail.
Pour d’autres, ce sera gérer le quotidien, les enfants, les malades, le programme de Chinese New Year.
Et n’auront pas vu l’entrée en carême :

14 févrierMercredi des Cendres: jeune et abstinence.
Ceux qui le peuvent sont invités  à retrouver une église locale.
Pour d’autres, heureux temps donné par l’Église pour faire de son chemin d’imperfections, un chemin vers Pâques…

Les 3 P du Carême 

Prière : entrer davantage en relation avec Dieu…  Un échange d’amour avec un Dieu vivant 

Aurai-je l’audace de convier des chrétiens de la rue de mon quartier à venir prier à la maison autour du texte de l’Évangile du dimanche?

Pénitence : Dieu est plus grand que notre cœurChanger son cœur de pierre en cœur de chair. Non pas pas seulement par la volonté mais aussi par l’action de la grâce divine de la miséricorde.

Aurai je le désir d’expérimenter sa tendresse dans le sacrement de réconciliation?

Partage : un moment pour répondre à ce que le pape François appelait : ne pas s’enfermer « dans la mondialisation de l’indifférence »

Aurai-je le cœur à répondre aux appels des œuvres soutenues par notre communauté?

Bon Carême,

PPP

Les commentaires sont fermés.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑